Archives de
Étiquette : Arbres

Depuis des millénaires, l’Homme désertifie les sols, modifiant le climat

Depuis des millénaires, l’Homme désertifie les sols, modifiant le climat

La moitié des terres fertiles du globe  transformées en désert par l’Homme (sources ONU, PNUE, FAO)

10000 ans de destruction des couverts végétaux (dont forêts), de la biodiversité, de sols fertiles

INTRODUCTION : RESUME DES FONDEMENTS DE LA BIOSPHERE

Sur nos continents, la photosynthèse (couverts végétaux, surtout arbres) transforme du carbone atmosphérique en matières organiques – herbes, buissons, feuilles, branches, troncs, racines… – lesquelles sont consommées par la faune qui restitue des matières à la terre, après digestion.

Ces retours organiques au sol sont sources de l’élaboration des humus, grâce aux organismes (vers de terre, fourmis, collemboles, micro-organismes, algues, enzymes, etc.). Ces faune et flore vivant sous nos pieds participent à l’alliance des argiles avec les humus : le “complexe argilo-humique”, fondement de la fertilité, base de l’existence de la biosphère, de nos ressources alimentaires et des “cycles planétaires carbone – eau (H2O) – azote”.

Conférence (diaporama) du Professeur
Jean-Michel Gobat (Université de Neuchâtel)
“Le fonctionnement du sol vivant, fertile, durable, multifonctionnel” (cliquez ci-dessous)

Pour télécharger ce diaporama en PDF, cliquez sur la photo ci-dessous :

Ces lois élémentaires de la Nature sont maintenant connues. Elles ne l’étaient pas il y a des millénaires.

LA PLUPART DES DESERTS ONT ETE PROGRESSIVEMENT CREES PAR L’HOMME, MODIFIANT LE CLIMAT

Il y a environ 10 à 12000 ans, nos lointains ancêtres commencèrent à cultiver la terre, à élever les premiers animaux domestiques. Ils inventèrent la charrue, la corde, les clôtures. De nomades, ils se fixèrent, créant des villages et des villes. Bien auparavant ils utilisaient déjà le feu et les objets tranchants. Au fil du temp, ces nouveaux outils, “techniques”, modes de vie et  comportements modifièrent leur environnement.

De plus, hélas, ils ne connaissaient pas l’importance des retours organiques pour nourrir le sol, ni la nécessité de couvrir le sol labouré avec des litières pour le protéger des éléments : soleil, vents, pluies.

Une vaste et lente destruction de la biosphère, sur les territoires où vivait l’Homme, surtout depuis 5 à 6000 ans, s’étendit car de grandes civilisations se succédèrent.

Les populations devenaient de plus en plus nombreuses. Ainsi de la Chine au Maghreb, passant par l’Inde, la Mésopotamie, l’Arabie, le Sahara, le pourtour méditerranéen, le recul des forêts, des humus, de la biodiversité transforma progressivement des territoires jadis verdoyants en sols arides et désertiques.

Non pas une fatalité, mais bien suite aux comportements humains inadaptés à l’entretien de leur environnement nourricier.

CONCLUSION, TRANSITION AGRO-ENERGETIQUE

A l’heure actuelle, le réchauffement climatique, la nécessité d’une sécurité alimentaire et en eau, la protection des espèces, la prévention des exodes et migrations,  demandent une urgence ! Entre autres mesures :

UN PLAN MARSHALL !

Développer dans les priorités :

“PHOTOSYNTHESE VEGETALE – HUMIFICATION (FORMATION D’HUMUS)”

L’Eau, l’Arbre et la régénération des terres agricoles

L’Eau, l’Arbre et la régénération des terres agricoles

L’Eau, l’Arbre et la régénération des terres agricoles

Nous devons les terres agricoles à un héritage multi-millénaire

La succession et l’alternance des couverts végétaux – dont prairies et forêts – au fil des siècles, les fonctions essentielles des micro-organismes et invertébrés du sol (par exemple bactéries, champignons, vers de terre), de la faune (par exemple ongulés et prédateurs), le perpétuel recyclage des matières organiques aboutissant à l’humus et à la fertilité (éléments nutritifs),

cet ensemble interactif est à l’origine des territoires agricoles et forestiers féconds.

10’000 ans de pression humaine firent disparaître à peu près la moitié des terres fertiles de la Planète, lentement transformées en déserts.

Inverser la tendance, régénérer des sols dégradés, l’Humanité en a la capacité, les connaissances, les moyens techniques et financiers. Si elle le décide.

Colloques interdisciplinaires annuels “Sol-plante-climat-énergie-eau” de 2008 à 2013

Trois présentations, parmi de nombreuses autres, expliquent, résument quelques fondements scientifiques incontournables quant à notre futur :

.Professeur Jean-Michel Gobat, Université de Neuchâtel :  “Fonctionnement du Sol vivant, fertile, durable, multifonctionnel

-.Professeur Ernst Zürcher, HES bernoise :    “L’Arbre et la Forêt, sources de fertilité pour l’agriculture”

-.Professeur Pascal Boivin, HESSO Genève et Lullier :   “Humus – Biologie du sol – Cycle de l’Eau”

 

Une autre présentation propose une véritable vision d’avenir, réalisable – si on le veut.

Projet concernant les régions sahariennes et du Maghreb, mais aussi, par extension, le sud de l’Europe – de la Grèce au Portugal en passant par l’Italie, la France, l’Espagne. Des millions d’hectares de sols dégradés par nos ancêtres depuis plus de 6’000 ans peuvent être régénérés, reforestés, réhabilités, et offrir gîtes, couverts, ressources alimentaires et en eau, activités, emplois, à une multitude de personnes en recherche d’habitat et de sécurité.

Des opérations de régénération des sols / reforestation / agriculture, plutôt que des camps de réfugiés ?

Présentation de Jean-Edouard Buchter

Ingénieur Ecole polytechnique fédérale de Lausanne – EPFZ (Suisse)

Diapositive01                       livre-buchter.

.

Les présentations des Colloques pluridisciplinaires annuels

“Sol-plante-climat-énergie-eau” de 2008 à 2013 sont accessibles, cliquer ici

.

6ème Journée “Sol-plante-climat-énergie-eau” – Colloque interdisciplinaire / débats
Haute Ecole spécialisée bernoise, Rte de Soleure 102, Bienne (Suisse)    –  14 novembre 2013

Partenaires :

            Images intégrées 1www.agrihebdo.ch                       Images intégrées 2 www.bfh.ch/fr/page_daccueil.html

.

6ème Journée “Sol-plante-climat-énergie-eau” 2013 colloque interdisciplinaire

6ème Journée “Sol-plante-climat-énergie-eau” 2013 colloque interdisciplinaire

Lieu, date :

Haute Ecole spécialisée bernoise “Architecture – Bois – Génie civil”

Bienne (Suisse)

Jeudi 14 novembre  2013

à l’occasion de :

2013 – Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau (ONU)

 

Thèmes :

Humus, argiles, biodiversité du sol et couvert végétal,

déterminants du cycle de l’eau

L’Eau, grâce à la régénération des sols et aux arbres

.

Concept général des Journées –

Beschrieb_generelles Konzept_Wasser-Bäume-Böden_2013-1   (pdf) allemand / français

Download (PDF, 127KB)


GDE Erreur: L'URL requise n'est pas valide

Bulletin – INSCRIPTION (Places limitées) – (pdf)

En cours de journée :

Méditerranée, re-terraformation (régénération des terres)

accroître les ressources alimentaires et en eau – localement.

Projets d’études, soutiens. Parrainage/jumelages de communes avec le Sud.

Le cas de territoires en Grèce, Italie, France, Espagne, Portugal, Maghreb, Sahel, etc.                                                                                        

Information, formation. Etudes, réalisations, collaborations ONG, Entreprises, Recherche et Htes Ecoles.

Le Désert notre chance ?

Le Désert notre chance ?

Les techniques et moyens de reconquérir (régénérer) des sols érodés sont connus.

 D'en faire des terres nourricières, habitables.

Susceptibles de favoriser la création d'innombrables emplois dans tous les domaines.

Et des logements décents

Non pas tous les déserts car ils méritent notre respect pour leur beauté et leur intégrité (mais ils ne nous nourrissent pas…).

Cependant certaines zones plus ou moins stérilisées par nos ancêtres nous offrent de vastes espaces à réhabiliter, à repeupler, en obéissant aux lois de la nature et de la protection de l'environnement. Avec des accords officiels entre populations et gouvernements. Au-delà d'oasis ou d'anciens cours d'eau (oued), ou de certaines cités, par exemple. De nombreuses expériences ont montré qu'avec des techniques agricoles douces, l'on peut doubler, quintupler les récoltes sur sols dégradés…

Des visions complémentaires (de nouvelles rédactions sont en préparation) :

L'Arbre, l'Eau, la terre fertile

Biologie du sol et eau

Le Fonctionnement du sol

Film documentaire scientifique "HUMUS – CLIMAT – AGRICULTURE" – et des cas de réhabilitation en zones arides

Saharia, reverdir Sahara

Un entrepreneur témoigne : "Les enjeux internationaux du compostage. Nos ressources alimentaires et en eau. Climat.

 

(à suivre, en cours de rédaction et de développement…)