Archives de
Étiquette : frein migrations

COP23 – ENERGIES, INTERACTIONS SOL-HUMUS-VEGETAUX-CLIMAT

COP23 – ENERGIES, INTERACTIONS SOL-HUMUS-VEGETAUX-CLIMAT

COP23 dont “Initiative 4 pour 1000” :

4 pour 1000 de carbone : végétaux – sol – humus = sécurité alimentaire, lutte contre le réchauffement climatique 

Résumé   Grâce au soleil – la plus puissante source d’énergie – la photosynthèse végétale permet la formation des plantes / abondantes en carbone. Ces ressources entretiennent microorganismes et faune. Résultat : biosphère sur la Planète Terre : les matières organiques /riches en carbone. Puis leurs consommation – digestion – décomposition (humification = formation d’humus riches en carbone et en éléments nutritifs) participent principalement, avec les argiles, à la fertilité des sols. L’ ensemble se fonde sur les “cycles bio-géochimiques” : principalement carbone, azote, eau (hydrogène et oxygène).

Multiples objectifs de l’ “Initiative 4 pour 1000″ :   Reconstituer couverts végétaux et forêts, sols riches en humus, carbone et argiles, gigantesques réceptacles de carbone initialement de provenance atmosphérique. Contribution contre le réchauffement du climat. Prévention érosion, désertification, rétablir la fertilité des sols agricoles et forestiers. Assurer la sécurité alimentaire et le cycle de l’eau, freiner les migrations, sortir progressivement des énergies fossiles. Le cycle du carbone planétaire s’avère globalement vital, le carbone se transformant en matières organiques grâce aux processus du VIVANT.

Conclusion : accroître le passage du carbone atmosphérique vers sols et végétaux. 

Cliquez sur les sites officiels ci-dessous afin d’obtenir plus de renseignements :


“One Planet Summit : les engagements financiers font prendre de l’ampleur à l’Accord de Paris sur le changement climatique”

“L’initiative internationale “4 pour 1000″, lancée par la France le 1er décembre 2015 lors de la COP 21, consiste à fédérer tous les acteurs volontaires du public et du privé (États, collectivités, entreprises, organisations professionnelles, ONG, établissements de la recherche,…) dans le cadre du Plan d’action Lima-Paris.”

 

“Présentation de l’initiative française « 4 pour 1000 » pour les sols, la sécurité alimentaire et le climat à l’Institut d’économie agraire de Bucarest”

 

 

Le Désert notre chance ?

Le Désert notre chance ?

Les techniques et moyens de reconquérir (régénérer) des sols érodés sont connus.

 D'en faire des terres nourricières, habitables.

Susceptibles de favoriser la création d'innombrables emplois dans tous les domaines.

Et des logements décents

Non pas tous les déserts car ils méritent notre respect pour leur beauté et leur intégrité (mais ils ne nous nourrissent pas…).

Cependant certaines zones plus ou moins stérilisées par nos ancêtres nous offrent de vastes espaces à réhabiliter, à repeupler, en obéissant aux lois de la nature et de la protection de l'environnement. Avec des accords officiels entre populations et gouvernements. Au-delà d'oasis ou d'anciens cours d'eau (oued), ou de certaines cités, par exemple. De nombreuses expériences ont montré qu'avec des techniques agricoles douces, l'on peut doubler, quintupler les récoltes sur sols dégradés…

Des visions complémentaires (de nouvelles rédactions sont en préparation) :

L'Arbre, l'Eau, la terre fertile

Biologie du sol et eau

Le Fonctionnement du sol

Film documentaire scientifique "HUMUS – CLIMAT – AGRICULTURE" – et des cas de réhabilitation en zones arides

Saharia, reverdir Sahara

Un entrepreneur témoigne : "Les enjeux internationaux du compostage. Nos ressources alimentaires et en eau. Climat.

 

(à suivre, en cours de rédaction et de développement…)