Planethumus.com Newsletter - 10 février 2017


CLIMAT, EROSION, MIGRATIONS :
Protection des sols, pétition européenne !

RAPPEL D'UNE URGENCE ENVIRONNEMENTALE :

La dégradation des sols en Europe et dans le monde s’accroît, inexorable catastrophe planétaire d’origine humaine. Elle s’accompagne de nombreux autres problèmes : famines, sécheresses, inondations (voir diaporama), exodes – migrations, réchauffement du climat, raréfaction de l’eau potable.

En d’autres termes, la biodiversité et l’humus des sols régressent. Ces deux facteurs essentiels déterminent la fertilité et la diversité du vivant, assurent la durabilité des sols et participent à la régulation du climat (voir la vidéo scientifique édifiante sur le sujet). De nombreuses techniques agro-écologiques permettent de protéger et régénérer les sols, de re-fertiliser, réhabiliter des territoires dégradés. Voir le reportage « Soigneurs de terre » réalisé par France 2 Télévision.

Par bonheur, ACTU-ENVIRONNEMENT du 1er août 2016 signale le lancement de la pétition européenne « People4Soil » ! (site multilingue)

Extrait de Actu-Environnement : « (…) La pétition citoyenne sera lancée le 12 septembre 2016, pendant une année, afin de recueillir le nombre requis de signatures : 1 million au total, avec un nombre minimum dans au moins 7 Etats membres. "En France, il nous faut récolter au moins 55.000 signatures", a précisé Solène Demonet, juriste en droit de l'environnement à France Nature Environnement (FNE) qui participe à l'initiative. (…) »

Toutes les infos utiles sur People4soil (cliquer sur le logo ci-dessous) :

Dans la ligne protection des sols et du climat grâce à l’humus (= carbone), une autre bonne nouvelle, extraite de « Le Soleil online » :

« Après le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, Stéphane Le Foll, Ministre français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, s’est rendu au nord du pays, dans le cadre de l’initiative «4 pour 1000» des sols pour la sécurité alimentaire et le climat lancée dans le cadre de la Cop21. (…) »
(…) Pour lui, « en Afrique sahélienne, la prise en charge de la question du carbone et la notion de fertilisation des sols sont une réalité. De plus, souligne M. Le Foll, « la capture du carbone au sol et par les feuilles est une solution pour lutter contre l’effet de serre et participe en même temps à la fertilisation des sols ».

De son côté, SCIENCES ET AVENIR No 834 d’août 2016 signale en page 18, « LES SOLS, PATRIMOINE COMMUN DE LA NATION – ENVIRONNEMENT : « En dernière lecture de la loi sur la biodiversité, le 30 juin, les députés ont classé les sols « patrimoine commun de la nation », au même titre que la biodiversité. Cette distinction permet d’attaquer devant les tribunaux des pratiques agricoles telles que l’épandage massif d’engrais chimiques et de pesticides. L.C.».

Bernard K. Martin

Ancien député – Entrepreneur environnemental – Consultant agriculture durable
Fondateur, concepteur des Journées romandes "Sol-plante-climat-énergie"

Rue du Tyrol 25, CH - 1450 Ste-Croix (Suisse) –  078 642 53 05

Auteur de :
"Les enjeux internationaux du compostage. Nos ressources alimentaires 
et en eau. Climat"
Editions L'Harmattan.fr/ 

Mes deux blogs : Planethumus.com        Agrihumus.com

Linkedin
Facebook
Twitter
Google+

Site en construction : www.humus-ou-desert.ch