Planethumus.com Newsletter - 10.09.19

Dixit du Pr. Pascal Boivin :

« Prendre soin de nos sols et du climat: société et agriculture »

Hebdomadaire Terre & Nature - "TRIBUNE. Alors que le GIEC alerte sur l’importance de la qualité des sols agricoles dans la lutte contre le réchaufement climatique, le spécialiste Pascal Boivin implore les politiques publiques de ne plus négliger les sols et leur potentiel de séquestration."

Le Professeur Pascal Boivin, agronome et pédologue, enseigne à la Haute École du paysage, d’ingénierie et d’architecture (HEPIA) de la Haute École spécialisée de Suisse occidentale – Genève. Il est l'invité de l'hebdo TERRE & NATURE en date du 29 août 2019, page 11, "Tribune" :

Extraits majeurs du texte du

Pr. Pascal Boivin :


- "L’agriculture intensive est minière (fertilisants minéraux et énergie fossile), elle lutte contre le sol (impact mécanique, chimie). À son passif, les sols ont été ravagés."


- "Le millenium assessment des Nations Unies (2005) a révélé combien les services écosystémiques d’une planète malade dépendent des sols."

 
- "Le 8 août 2019, le rapport du GIEC «terres et climat» alerte et tend une perche: nos terres dégradées mettent notre futur en péril, mais on peut inverser cette logique."

- "La qualité du sol dépend en premier lieu de sa teneur en matière organique (humus). Ce produit de la décomposition des débris végétaux se forme lentement (son âge moyen serait de 3000 ans)."

- "Or l’agriculture moderne a consommé 60 à 75% de l’humus, faisant plonger la capacité des sols de remplir leurs fonctions."

- "Les rendements moyens ont cessé de croître depuis 1995, voire diminuent, le futur est en péril, c’est l’alerte du GIEC."

- "Augmenter d’un facteur 4‰ chaque année la teneur en humus neutraliserait ces émissions que l’on ne parvient pas à réduire (www.4p1000.org/fr)."

- "Mal informées, nos administrations négligent ce potentiel de séquestration, le méconnaissent ou l’ignorent."

- "...Le message de l’Office fédéral de l’environnement dans le journal AgriHebdo du 9 août, à rebours des constats scientifiques et de terrain, est emblématique de ce décalage: c’est «compliqué» et au mieux relégué à un futur incertain."    *** A ce sujet particulier, voir ci-dessous commentaire de Bernard K. Martin

- "Nous autodécerner le titre de sapiens était-il justifié ?"


Sources de documentations proposées par le Pr Pascal Boivin :


ONU, FAO : www.fao.org/resources/infographics/ infographics-details/fr/c/294324/

Programme national suisse de recherche : www.pnr68.ch/fr

European Academies Science Advisory Council : https://easac.eu/publications/details/easac-net/

Dico agro-écologie : https://dicoagroecologie.fr/encyclopedie/agriculture-de-conservation/

Agriculture de conservation : http://agriculture-de-conservation.com/

ONU, FAO : www.fao.org/conservation-agriculture/fr/


CLIQUEZ SUR L'ARTICLE

CI-DESSOUS POUR L'AGRANDIR (PDF)


***  Commentaire de Bernard K. Martin ***

Quelques propos alambiqués, stupéfiants, de la porte-parole de l'OFEV - Office fédéral de l'environnement, à propos de l'humus en Suisse et de l' Initiative internationale 4 pour 1000 carbone issue du "Traité de Paris 2015" (COP21) :
 

Par exemple extraits de son interview dans L'hebdo AGRI du 9 août 2019, page CLIMAT Suisse/Régions, page 8 :

"(...) Une possible rémunération de l'amélioration du taux d'humus pourrait être intéressante pour beaucoup d'agriculteurs, car il s'agit dans tous les cas d'une solution "win-win". Le climat et les sols y gagnent. Mais pour le moment, la teneur en humus du sol n'est pas (encore) considérée sous l'angle du climat."

"(...) Mais quantifier l'efficacité des mesures favorisant le carbone dans les sols reste très incertain".

Etranges, n'est-ce pas, de tels propos ?

**********************

Nous rédigeons cette newsletter bénévolement et ne percevons aucun financement

Bernard K. Martin et Romain, associés

Nos deux blogs : https://planethumus.com      https://agrihumus.com


Bernard K. Martin : Ancien député – Entrepreneur environnemental – Consultant agriculture durable, Fondateur, concepteur des Journées romandes "Sol-plante-climat-énergie"

Rue du Tyrol 25, CH - 1450 Ste-Croix (Suisse) –  078 642 53 05


Auteur de :
"Les enjeux internationaux du compostage.

Nos ressources alimentaires et en eau. Climat"

Editions L'Harmattan.fr/ 

Instagram
Linkedin
Facebook
Twitter

www.youtube.com/user/PlanetHumus/vidéos

Site en construction : www.humus-ou-desert.ch