Archives de
Étiquette : micro-organismes

CLIMAT – SOLS – MORTALITE DES ARBRES

CLIMAT – SOLS – MORTALITE DES ARBRES

Dépérissement des arbres

Exemple : les SEQUOIAS

 

Faute au climat ? Peut-être… Chercher un remède (toujours tuer un « pathogène » avec des pesticides) ?

En tous cas, bravo à M. Pierre-Yves Bovigny de la HEPIA – Genève !

Il met le doigt sur l’IMMUNOLOGIE, donnée fondamentale, tant pour les végétaux, les animaux et l’être humain.

En épandant un mélange de broyat de branches sous les séquoias, participant à la REGENERATION du sol, à la formation de l’humus : il redonne une vitalité à la terre, à ses organismes vivants (vers de terre, fourmis, collemboles, microorganismes, enzymes, etc.). Donc des possibilités pour l’arbre de retrouver de bonnes conditions nutritives et de santé. De nombreuses expériences scientifiques ont démontré l’efficacité de cette technique simple.

ET BRAVO AUSSI AU CRI D’ALARME LANCE PAR 24HEURES CI-DESSOUS :

Et pensons à d’autres espèces végétales « victimes » d’agents pathogènes, dont la cause est souvent due à l’appauvrissement, l’empoisonnement des sols qui souffrent de carences ou de polluants d’origine humaine. Exemples de polluants : entre autres les oxydes d’azote provenant des émissions de l’agriculture et de la circulation automobile, partant dans l’atmosphère.

Par ailleurs ces oxydes d’azote (parmi de nombreux autres polluants) nuisent à beaucoup de forêts dont terre et biodiversité subissent des dommages graves. La lente diminution des humus constatée dans certaines forêts est plus que frappante : il s’agit d’une scandaleuse destruction de la biosphère ! De surcroît ces humus forestiers minéralisés par l’excès d’azote migrent sous forme gazeuse (CO2) dans l’atmosphère…


INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

– Concernant des techniques simples face aux maladies ou affaiblissement des arbres, outre le « broyat » de branches (BRF – Bois Raméaux Fragmentés) appliqué en surface du sol sous l’arbre, des composts et fumiers pailleux s’avèrent aussi utiles voire salutaires.

– Deux ouvrages essentiels abordent la remarquable efficacité des BRF – Bois Raméaux Fragmentés, ainsi que d’autres moyens d’action pour régénérer la terre. Cliquez ci-dessous pour en agrandir la lisibilité :

 

Informations :
https://planethumus.com  et  https://agrihumus.com

Voir notre chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/user/PlanetHumus

Recherche suisse PNR68 :
http://www.pnr68.ch/fr/projets/synteses-thematiques/sol-et-environnement

Institut de recherche en agriculture biologique :
https://www.fibl.org/fr/page-accueil.html

BIOPHYT – Institut de recherches, agronomie – écologie appliquées :
http://www.biophyt.ch/f_index.html

Laboratoire Analyses Microbiologiques Sols (Lydia et Claude Bourguignon) :
https://lams-21.com/artc/LAMS/1/fr/

Aînées pour la protection du climat : https://ainees-climat.ch

 

.

L’Eau, l’Arbre et la régénération des terres agricoles

L’Eau, l’Arbre et la régénération des terres agricoles

L’Eau, l’Arbre et la régénération des terres agricoles

Nous devons les terres agricoles à un héritage multi-millénaire

La succession et l’alternance des couverts végétaux – dont prairies et forêts – au fil des siècles, les fonctions essentielles des micro-organismes et invertébrés du sol (par exemple bactéries, champignons, vers de terre), de la faune (par exemple ongulés et prédateurs), le perpétuel recyclage des matières organiques aboutissant à l’humus et à la fertilité (éléments nutritifs),

cet ensemble interactif est à l’origine des territoires agricoles et forestiers féconds.

10’000 ans de pression humaine firent disparaître à peu près la moitié des terres fertiles de la Planète, lentement transformées en déserts.

Inverser la tendance, régénérer des sols dégradés, l’Humanité en a la capacité, les connaissances, les moyens techniques et financiers. Si elle le décide.

Colloques interdisciplinaires annuels “Sol-plante-climat-énergie-eau” de 2008 à 2013

Trois présentations, parmi de nombreuses autres, expliquent, résument quelques fondements scientifiques incontournables quant à notre futur :

.Professeur Jean-Michel Gobat, Université de Neuchâtel :  “Fonctionnement du Sol vivant, fertile, durable, multifonctionnel

-.Professeur Ernst Zürcher, HES bernoise :    “L’Arbre et la Forêt, sources de fertilité pour l’agriculture”

-.Professeur Pascal Boivin, HESSO Genève et Lullier :   “Humus – Biologie du sol – Cycle de l’Eau”

 

Une autre présentation propose une véritable vision d’avenir, réalisable – si on le veut.

Projet concernant les régions sahariennes et du Maghreb, mais aussi, par extension, le sud de l’Europe – de la Grèce au Portugal en passant par l’Italie, la France, l’Espagne. Des millions d’hectares de sols dégradés par nos ancêtres depuis plus de 6’000 ans peuvent être régénérés, reforestés, réhabilités, et offrir gîtes, couverts, ressources alimentaires et en eau, activités, emplois, à une multitude de personnes en recherche d’habitat et de sécurité.

Des opérations de régénération des sols / reforestation / agriculture, plutôt que des camps de réfugiés ?

Présentation de Jean-Edouard Buchter

Ingénieur Ecole polytechnique fédérale de Lausanne – EPFZ (Suisse)

Diapositive01                       .

.

 

Les présentations des Colloques pluridisciplinaires annuels

“Sol-plante-climat-énergie-eau” de 2008 à 2013 sont accessibles, cliquer ici

.

6ème Journée “Sol-plante-climat-énergie-eau” – Colloque interdisciplinaire / débats
Haute Ecole spécialisée bernoise, Rte de Soleure 102, Bienne (Suisse)    –  14 novembre 2013

Partenaires :

 

 

 

 

www.agrihebdo.ch

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.bfh.ch/fr